Le site de toutes les colonies de vacances 123sejours présentes plusieurs milliers de colonies de vacances toute l'année.
Colonies de vacances enfants - Colonies de vacances ados - Colonies de vacances février - Colonies de vacances Juillet



123sejours.com
+ de 500 Organismes de colonies
10 000 Séjours
1 000 000 Visiteurs/an
 colonies de vacances ont été consultées aujourd'hui sur 123sejours.
Hier : colonies consultées

Espace parent

Login
Password

> Mot de passe perdu ?

L'espace parent, c'est quoi ?
Mémorisez vos séjours préférés, et profitez des avantages de 1.2.3. séjours. >>> Créez votre compte en quelques clics !
Accueil > Présentation d'un organisme

Organisateurs de séjour

Présentation de Ecologistes de l'Euziere



  domaine de Restinclières

34730 Prades le Lez
Tel. 0467595462
Fax.
Contacter Ecologistes de l'Euziere
Visiter le site web de Ecologistes de l'Euziere
Créée en 1974, l’Association des Ecologistes de l’Euzière poursuit deux objectifs complémentaires : l’éducation à l’environnement et le conseil en matière de gestion de l’environnement. Son but est de diffuser l’écologie scientifique, c’est à dire de rendre accessible à tous, sans a priori ni dogmatisme, les savoirs naturalistes. La socialisation, l’autonomie, la découverte et l’épanouissement individuel, sont les mots clés de ses intensions pédagogiques.

Elle compte 250 membres actifs, un Conseil d’Administration de 15 personnes et une équipe de 19 permanents salariés. Cette équipe pluridisciplinaire travaille dans 5 grands domaines : l’animation, la formation, l’expertise de milieux naturels, la valorisation du patrimoine naturel et rural et l’édition.


  Philosophie de l'organisme  
L’éducation à l’environnement et au développement durable est au cœur des actions de l’association, selon quelques grands principes, à savoir :
la considération du principe de plaisir, comme première motivation du développement individuel ;
la mise en œuvre de pédagogies actives, en particulier de la pédagogie dite de projet ;
la conjugaison d'objectifs de savoirs, de savoir-faire et de savoir-être ;
la complémentarité de trois approches : l’approche sensorielle (les cinq sens sont les premiers outils de découverte), l’approche sensible (la sensibilité, l’émotion, l’art, l’esthétique... sont des composantes essentielles des relations entre l’homme et son environnement) et l’approche scientifique, rationnelle, qui donne les clefs pour agir en connaissance de cause ;
la prise en compte des territoires, qu'il s'agisse de milieux naturels, anthropisés ou urbains, sous un angle systémique, c'est à dire comme des systèmes complexes composés d'éléments naturels et humains en interactions et en interdépendances ;
l'importance donnée au terrain et au concret dans les situations d'apprentissages ;
l'alternance entre ces temps de terrain et leur exploitation ;
l'éducation au civisme et à la citoyenneté, considérée comme une des finalités importantes de l'éducation au sens large ;
l'évaluation des actions menées.

Environ 8 000 personnes sont rencontrées en médiation directe chaque année par les animateurs des Ecologistes de l’Euzière :
- enfants en période de vacances (camps-nature) ou périscolaire (club Connaître et Protéger la Nature), ou dans le cadre scolaire,
- adultes, professionnels ou pour des activités de loisirs (tourisme notamment), soit 3 000 à 4 000 journées-animation annuelles.

Notre travail de terrain s’accompagne d’une réflexion active sur les méthodes pédagogiques et nous confère une expertise en la matière, reconnue par de nombreux partenaires.


  Projet éducatif  
S’investir dans l’éducation comme nous le faisons, c’est parier sur l’individu en le croyant capable d’influer sur le cours des choses au lieu d’en être le jouet.

Nous la concevons comme une pépinière de diversité d’aptitudes et de talents, comme le contraire même du dressage ; comme une école de la fantaisie plutôt que de la bonne éducation. Nous ne réduisons pas l’apprentissage au seul domaine intellectuel mais nous nous efforçons de développer toutes les facultés sensorielles et imaginatives ; de rendre en quelque sorte la peau des enfants plus sensible au lieu de la tanner.

L’éducation à l’environnement est, naturellement, le lieu privilégié d’une telle pédagogie : apprendre à voir, à écouter, à goûter, à sentir, demande plus d’entraînement qu’on ne le croit généralement.
L’environnement, par ailleurs, nous oblige toujours à garder à l’esprit cette leçon très générale donnée par le comportement animal, à savoir que le jeu est le protocole majeur d’apprentissage. Avant d’affronter les risques de la réalité, on se les joue. Sous le regard et la protection des adultes, on apprend à se connaître soi-même, tout en découvrant les autres et le monde. Poésie, musique, dessin, artisanat sont en fait des formes raffinées de jeu, où le plaisir joue un rôle majeur, et qui nous ouvre les portes du monde.


  Points forts et particularismes  
Plaisir d’apprendre et partage sont ainsi les maîtres-mots de la pédagogie de nos camps. Les enfants commencent par choisir leur projet de découverte en fonction de leurs goûts et des thèmes qui les intéressent. Ils se forment en groupe restreints de 4 à 5 personnes, mettent au point leur méthode et leurs instruments de découverte, puis communiquent aux autres leurs observations au cours des débats quotidiens où se prennent les orientations et les décisions communes.

Les adultes (1 pour 5 enfants) n’ont que le rôle de gardien des règles du jeu adoptées en commun par les enfants. Ils ne dénoncent l’erreur en amont de l’expérience que pour autant qu’elle leur ferait courir des risques physiques.

C’est, par ailleurs, à dessein que nous avons finalement opté pour des séjours sous tente et à proximité d’une ferme, pour que les enfants soient véritablement dans un « bain de nature », ouverts à la nuit comme ils le sont au jour. L’été permet cette expérience sans risque qui leur laisse des souvenirs parmi les meilleurs.

Visionner les séjours proposés par cet organisme

Visiter le site web de Ecologistes de l'Euziere