Le site de toutes les colonies de vacances 123sejours présentes plusieurs milliers de colonies de vacances toute l'année.
Colonies de vacances enfants - Colonies de vacances ados - Colonies de vacances février - Colonies de vacances Juillet



123sejours.com
+ de 500 Organismes de colonies
10 000 Séjours
1 000 000 Visiteurs/an
 colonies de vacances ont été consultées aujourd'hui sur 123sejours.
Hier : colonies consultées

Espace parent

Login
Password

> Mot de passe perdu ?

L'espace parent, c'est quoi ?
Mémorisez vos séjours préférés, et profitez des avantages de 1.2.3. séjours. >>> Créez votre compte en quelques clics !
Accueil > Présentation d'un organisme

Organisateurs de séjour

Présentation de ALTIA CLUB ALADIN



ALTIA CLUB ALADIN   Le Bourg

12540 FONDAMENTE
Tel. 0565993775
Fax.
Contacter ALTIA CLUB ALADIN
Visiter le site web de ALTIA CLUB ALADIN
Le Club Aladin propose depuis 30 ans des colonies de vacances à thème pour les enfants et les jeunes de 04 à 17 ans spécialisés autour :
- De l'Art et la Culture (L'Art Plastique, La Comédie Musicale, La Musique, le Cirque...),
- De la Science et de la Nature (La Vallée des Dinosaures, La Cité des Cabanes, Jardinage Bio, Bidouilles et Ratatouilles, Robin des Bois et la Forêt d'Abondance),
- De l’Équitation et la Vie Médiévale (Fermiers et Chevaliers au Moyen-Age, L'Ecole des Chevaliers, Cavaliers et Artistes en Herbe),
- Du Sport et de l'Aventure (Cocktail sportif et Raids VTT aux Portes du Soleil, Parapente Fun Glisse et raid VTT, Aqua'venture en vallée d'Abondance, Sensations Aveyron, Free camp glisse, Atout Fun...)

Le Club Aladin c’est pour vous la garantie d’un réel projet pédagogique, d’un encadrement qualifié à l’écoute des enfants, d’une animation de qualité, d’un hébergement confortable, offrant toutes les conditions de sécurité.

Avec le Club Aladin vos enfants ont la passion des vacances, des séjours à thème, des histoires à vivre, des projets à construire ensemble !


L'ASSOCIATION

L'Association Loisirs Tourisme et Initiatives en Aveyron, est une Association de développement local et touristique dont le siège est à Fondamente (12 540), elle est composée d'élus et d'intéressés locaux.
Sa vocation première est d'organiser des colonies de vacances pour des jeunes de 04 à 17 ans. Elle les propose à travers l'intitulé ou la marque "CLUB ALADIN".
L’activité qu’elle développe en zone rurale, et dans le Sud-Aveyron en particulier, participe au maintien du tissu social et économique local.

Son activité

Elle gère deux centres permanents :
Le Centre de vacances « Le Hameau de Moulès » (160 lits), à Fondamente dans le Sud-Aveyron, propriété de la commune,
Le Centre de vacances de Leucate (150 lits) situé en bord de mer dans le département de l’Aude, propriété du Ministère des Finances.

Et organise des colonies de vacances sur d'autres sites qui sont retenus ponctuellement l'été dans le Sud-Aveyron :
La Maison familiale rurale de Valrance à Saint-Sernin-sur-Rance (150 lits),
Le Lycée Saint Gabriel à Saint-Affrique (150 lits),
Le Centre La Cazotte à Saint-Affrique (170 lits).
L'Hiver et l'Été, ALTIA propose également des séjours en Haute-Savoie :
Le Chalet « Les Cent Cristaux » à La Chapelle d’Abondance (100 lits),
Le Chalet « La Cascade » à Châtel (70 lits).


LE CLUB ALADIN insiste sur le suivi individuel et personnel de l'enfant, (animateurs référents, démarche de suivi individuel des enfants)
LE CLUB ALADIN propose des colonies de vacances à petits effectifs (de 24 à 40 enfants maximum) avec un nombre important d'animateurs (1 pour 5 / 1 pour 8) et un directeur par projet.
LE CLUB ALADIN s'appuie sur des professionnels agréés par les organismes de tutelle compétents (Jeunesse et Sport, Education Nationale).


  Philosophie de l'organisme  
S'interdisant tout dogmatisme spirituel, politique ou religieux, mais soucieuse de cohérence partagée, les valeurs éducatives du CLUB ALADIN sont portées par nos équipes :

Une sécurité physique, morale et affective de tous les instants qui constitue la base même de notre engagement vis-à-vis des responsables des Comités d'Entreprise et des parents. Cela passe pour nous par une réponse claire aux besoins de l'enfant, et par la cohérence, la responsabilité, mais aussi l'expérience et la formation des adultes qui l'accompagnent.

Des colonies de vacances à petits effectifs, de 24 à 40 enfants maximum, avec un nombre important d'animateurs et un directeur pédagogique ou un directeur adjoint par projet.

Chaque enfant étant une personne unique, un suivi individuel et personnel de l'enfant est concrétisé par des réunions fréquentes de l'équipe sur cet aspect, où la question concerne toujours le bien-être de l'enfant dans toutes ses dimensions (communication avec sa famille, relation aux autres, épanouissement...)

Chaque enfant étant une personne à part entière, nous prendrons en compte ses droits, ses attentes et ses choix dans le séjour auquel il participe (règles de vie, vie quotidienne, projets et activités).
La notion de participation étant indissociable de la notion d'action, l'enfant ne doit pas être un acteur passif de ses vacances mais participer en posant des choix, en émettant des idées, en faisant des propositions.

Les projets de séjours, mis en oeuvre par nos équipes pédagogiques, sont construits autour d'un thème, d'une finalité concrète qui donne du sens à la découverte, aux apprentissages de l'enfant et du jeune. L'intérêt pour l'enfant naît de la diversité des approches qui seront proposées : culturelles, sportives, artistiques, scientifiques...

Les vacances des enfants doivent être proposées sous le signe du plaisir et du jeu, moteur et vecteur de tous les apprentissages.

Le fonctionnement de nos colonies doit permettre à l'enfant de développer sa dimension citoyenne, par la connaissance mais surtout la compréhension qui suscitera chez lui le respect des règles, par la prise de conscience de l'utilité sociale de ses propres capacités et compétences, et, enfin, par la place qu'il trouvera dans le groupe.

Des vacances qui seront prétexte à doter les enfants d'une culture environnementale et d'une sensibilisation aux thématiques du développement durable dans laquelle ils pourront trouver une éthique qui les guidera dans leurs choix.

L'intégration d'enfants atteints de troubles de la santé, ou en situation de handicap, parce qu'un centre de vacances est un lieu privilégié de rencontres, de découvertes, de vie collective propice à l'apprentissage de la responsabilité et de la solidarité.
Le CLUB ALADIN est signataire de la Charte de Déontologie pour l'accueil des enfants handicapés dans les structures de vacances et de loisirs non spécialisées.


  Projet éducatif  
1.L’ENFANT DOIT ETRE ACTEUR DE SES APPRENTISSAGES ET DE SON SEJOUR :

● Qu'il s'agisse d'ateliers ou d'activités, chaque séquence doit être définie en terme d'actions à réaliser. L'animateur n'est là que pour fournir aux enfants la possibilité de concrétiser chaque situation d’apprentissage par une action personnelle :
Education traditionnelle : savoir donner
Education nouvelle : savoir construire
● A l’occasion de réunions d’enfants organisées quotidiennement ou régulièrement, nous devons lui donner la possibilité d’exprimer son ressenti, son opinion sur le séjour, les activités, la vie quotidienne, les relations avec ses camarades ou l’équipe d’animation.
● La notion de participation est indissociable de la notion d’action. L’enfant ne doit pas être un acteur passif de ses vacances, mais participer en posant des choix, en émettant des idées, en faisant des propositions.


2.LE JEU COMME MOTEUR DES APPRENTISSAGES :

Les vacances que nous leur proposons doivent être proposées et vécues sous le signe du plaisir et du jeu.
● Le jeu est un vecteur essentiel d’apprentissages. L’animateur doit mettre en place les situations ludiques « intelligentes » qui serviront les apprentissages.
● Le jeu induit la consigne, dicte les règles de la situation d’apprentissage qui est en train de se dérouler. Il rend à l’enfant toute l’initiative et positionne de fait l’adulte (animateur/éducateur) en périphérie de l’action.
● Par ailleurs “ Laisser jouer ” l’enfant est sans doute pour l’animateur-éducateur, l’option la plus délicate à tenir : L’adulte a tendance à vouloir organiser tous les jeux et oublie le caractère de spontanéité, de gratuité et de liberté qui restent propre au jeux de l’enfant.

“ Le Jeu est la pratique la plus globalisante de l'être ”
Exister c'est jouer ”.
Jean Paul SARTRE


3.DES APPRENTISSAGES INSCRITS DANS LE SENS D’UN PROJET :

● La Démarche de projet permet à l’enfant de donner du sens à son action, à ses apprentissages, à la découverte et finalement à ses vacances. Son projet de vacances se concrétise à travers le projet de séjour (qui découle lui-même du thème).
● Le projet lui permet de vivre, de ré-investir et de s’approprier les apprentissages autour d’une action concrète, individuelle et collective.
● Le projet permet à l’enfant de découvrir et de mettre en œuvre un fonctionnement coopératif, d’expérimenter les notions d’autonomie, de responsabilité et de solidarité.


4. RENDRE POSSIBLE ET CONCRÈTE LA PÉDAGOGIE DIFFÉRENCIÉE
RESPECTER LES CHOIX, L’UNICITÉ DE CHAQUE ENFANT :

● Faire que chaque enfant prenne en charge son propre choix dans le projet, dans l'activité, c’est l’aider à définir par lui-même son projet existentiel, c’est lui permettre de trouver sa place dans le groupe et de donner un sens particulier à sa propre “ éducation ”.

Lui donner le choix :
- d’agir dans le cadre d’un projet individuel, à deux ou collectif,

- de vivre le projet dans sa dimension artistique, scientifique, sportive, …

- d’être au centre ou en périphérie du projet,

- de multiplier les expériences ou de se concentrer sur un apprentissage, lui permet d’identifier et d’apporter par lui-même une réponse immédiate ou progressive à ses propres besoins.

● En conséquence l’équipe d’animation devra proposer un projet proposant plusieurs itinéraires, plusieurs rythmes, plusieurs sous-projets s’inscrivant chacun dans le projet global, afin de répondre à des motivations, des niveaux d’attentes ou de compétences distincts.
● Des « moment-carrefour » prévus dans la construction du projet devront permettre aux enfants de se ré-orienter ou se ré-investir dans des objectifs différents.


5. ÉDUQUER L’ENFANT POUR MIEUX ASSURER LA FORMATION DU CITOYEN :

C’est bien dans la mesure où les citoyens actifs sont des personnes dans la plénitude du terme, qu’ils peuvent concourir efficacement au fonctionnement démocratique de la société.
En conséquence, le développement de la personne dans ce qu’elle a de rigoureusement unique, conditionne chez elle le développement du sens civique, coopératif ou communautaire, l’exercice de l’autonomie et de la solidarité, et l’entraînement à la vie démocratique.

Pour cela il est nécessaire que chaque enfant
- prenne conscience de l’utilité sociale de ses propres capacités pour les mettre au service de la collectivité,
- Connaisse les règles en vigueur, en comprenne leur raison d’être et par conséquent les respecte,
- Trouve sa place dans le groupe et parmi les autres.

L’apprentissage de la citoyenneté porte nécessairement sur ces trois points (…). ” :

“ S’insérer socialement, c’est avant tout, avoir une place dans la société, et par conséquent, pouvoir y jouer un ou plusieurs rôles (…). Cela suppose donc de savoir que toute entreprise collective comporte des tâches et des responsabilités différentes (…) qui obligent les groupes humains à s’organiser et à répartir entre leurs membres les rôles qui s’imposent.(…)

S’insérer socialement suppose de respecter les règles en vigueur, ce qui implique non seulement de connaître ces règles, mais également de comprendre leur raison d’être (…). La formation du citoyen comporte donc non seulement l’apprentissage des lois et des institutions existantes, mais la découverte, dans des collectivités différentes et des situations diverses, des processus qui donnent naissance aux règlements, lois et institutions.
Une telle formation suppose la participation active des enfants et des adolescents à tous les stades du processus : élaboration, adoption, mise en application, contrôle, évaluation et, quand cela s’avère nécessaire, modification réforme des règles de vie qui régissent les collectivités auxquelles ils peuvent appartenir.(…)

S’insérer dans la société c’est trouver sa place non seulement dans le fonctionnement du système, mais également parmi les autres, ce qui implique de reconnaître leurs diversités qu’elles soient de générations, de cultures, de goûts, d’intérêts, de compétences, etc … ”

Revue Réussir “ Au-delà de l’école, l’éducation ” Avril 1988


6. ÉDUQUER UN FUTUR CITOYEN RESPECTUEUX DE L’ENVIRONNEMENT ET ACTEUR DU DÉVELOPPEMENT DURABLE :

Ce qu’il faut à l’humanité c’est jeter les bases d’une éducation qui permette à la fois :
- de doter les adultes d’aujourd’hui et de demain d’une culture environnementale dans laquelle ils peuvent trouver une éthique qui les guidera dans leurs choix.
- d’acquérir les compétences qui leur permettront de prendre les décisions écologiquement rationnelles.

En cela le centre de vacances est un moment privilégié pour promouvoir des attitudes et des comportements collectifs et individuels citoyens.
La réflexion doit être engagée et se traduire progressivement en terme d’actions à réaliser :

- Gérer les déchets, lutter contre les gaspillages (tri et recyclage, ré-utilisation, initiation à la consommation, sensibilisation aux gaspillages),
- Éduquer à l’alimentation : (éducation nutritionnelle, au goût, culturelle ; jardinage, connaissance des produits de saison et locaux, bio-diversité des cultures)
- Agir sur son environnement : (ramener ses déchets et ceux des autres, ramasser le bois mort, entretenir des sentiers, des murettes),
- Organiser les transports et les déplacements (rationaliser les déplacements, re valoriser la marche à pied et le vélo).
- Participer au développement local et culturel (échanges culturels, participation des enfants aux manifestations locales, visites d’artisans ou d’exploitations agricoles),


  Activités proposées
Le Club Aladin propose depuis 30 ans des colonies de vacances à thème pour les enfants et les jeunes de 04 à 17 ans spécialisées autour :
- De l'Art et la Culture (L'Art Plastique, La Comédie Musicale, La Musique, le Cirque),
- De la Science et de la Nature (La Vallée des Dinosaures, La Cité des Cabanes, Jardinage Bio, Bidouilles et Ratatouilles, Robin des Bois et la Forêt d'Abondance),
- De l’Équitation et la Vie Médiévale (Fermiers et Chevaliers au Moyen-Age, L'Ecole des Chevaliers, Cavaliers et Artistes en Herbe),
- Du Sport et de l'Aventure (Cocktail sportif et Raids VTT aux Portes du Soleil, Parapente Fun Glisse et raid VTT, Aqua'venture en vallée d'Abondance, Sensations Aveyron, Free camp glisse, Atout Fun...)

Visionner les séjours proposés par cet organisme

Visiter le site web de ALTIA CLUB ALADIN